L'ours noir et son habitat - Okwari Le Fjord
Réserver

L’ours noir et son habitat

MENU   Okwari Le Fjord

Ours noir - Okwari

PRIX : 62,50 $ + taxes — 40$ + taxes pour les enfants (5-12 ans)
(comprend : « l’ours noir et son habitat » + une activité complémentaire)

QUAND : tous les jours de 13h à 16h

POINT DE RENDEZ-VOUS : Centre plein air Bec-Scie à 13h, 7400 Chem. des Chutes, La Baie, QC G7B 3N8

RÉSERVATION À VENIR

Noter que cette activité ne comprend ni repas, ni de collation.

Mieux comprendre la forêt boréale le temps d’un après-midi : c’est que nous vous offrons avec cette activité qui éveillera vos sens tout au long d’un territoire à la fois sauvage et fragile au contact de nos guides expérimentés.

Votre après-midi débutera avec l’observation de l’ours noir (« Okwari » en mohawk). Profitez de ce moment silencieux pour découvrir cet animal dans son état naturel. L’observation se déroulera à partir d’un mirador aménagé spécialement à cet effet et dans le plus grand respect des animaux.

Cette première partie sera suivie d’une activité d’interprétation complémentaire (différente chaque jour). Ces activités sont l’occasion de mieux comprendre le milieu dans lequel évolue l’ours noir. Elles se dérouleront soit en randonnées guidées sur nos sentiers ou encore en rabaska (activité nautique).

Pour finir, un service de navette vous accompagnera vers l’accueil du Centre Plein Air Bec-Scie à 16:00.

Tous les jours du Lundi au dimanche : Interprétation et observation de l’ours noir

Suivi de

Votre choix fait la différence !

En participant à cette activité, vous contribuez aux efforts de préservation de l’environnement. Contact Nature s’associe à différents partenaires de recherche et de développement afin d’apporter un soutien au financement de leurs démarches.

Contact Nature s’engage par ailleurs depuis 2020 dans une politique de développement durable :

  • Dimension environnementale: Maintenir l’intégrité de notre environnement afin d’assurer la santé et la sécurité des humains et de leurs écosystèmes.
  • Dimension sociale: Considérer les conséquences sociales de nos activités, les problèmes des inégalités, les conditions de travail et de vie.
  • Dimension économique: Concilier la viabilité de notre organisation avec des principes éthiques tels que la protection de l’environnement, la production et la consommation responsable.
Monique Tremblay - Guide Okwari
Monique Tremblay - Guide Okwari

Vos guides expérimentés

Monique Tremblay

Madame Tremblay détient une maîtrise en écologie végétale et un baccalauréat en science biologique. Elle a une grande capacité de vulgarisation. Ses connaissances artistiques, historiques et du milieu naturel contribueront grandement à vous faire vivre une expérience authentique. 

En randonnée, sur le bord d’un lac au milieu du territoire ou à bord d’un canot Rabaska (grand canot traditionnel), Monique vous invitera à participer à une expérience d’interprétation de la faune et de la flore boréale et selon les saisons. Partageant un moment unique en sa compagnie, vous pourrez en apprendre plus sur les premiers peuples grâce à son expertise et aux écrits d’Érik Langevin, professeur au département des sciences humaines et sociales et responsable du laboratoire d’archéologie (UQAC). 

Après avoir travaillé durant plus de 30 ans au site de la Nouvelle France où elle a développé une grande expertise au niveau historique, nous sommes fiers de pouvoir aujourd’hui compter Monique parmi nos guides d’expertises au sein d’Okwari le Fjord.

Viky Tremblay - Guide Okwari
Viky Tremblay - Guide Okwari

Viky Tremblay

Native du Saguenay, Viky Tremblay travaille comme guide pour Contact Nature depuis 2015. Elle détient une attestation d’études collégiales (AEC) en guide écotourisme et aventure. Sa bonne humeur et sa forte connaissance du territoire contribueront à vous faire vivre une expérience des plus authentiques.

TOURISME DURABLE, RESPONSABLE ET RÉGÉNÉRATEUR

Votre choix fait la différence !

En participant à cette activité, vous contribuez aux efforts de préservation de l’environnement. Contact Nature s’associe à différents partenaires de recherche et de développement afin d’apporter un soutien au financement de leurs démarches.

Contact Nature s’engage par ailleurs depuis 2020 dans une politique de développement durable :

  • Dimension environnementale: Maintenir l’intégrité de notre environnement afin d’assurer la santé et la sécurité des humains et de leurs écosystèmes.
  • Dimension sociale: Considérer les conséquences sociales de nos activités, les problèmes des inégalités, les conditions de travail et de vie.
  • Dimension économique: Concilier la viabilité de notre organisation avec des principes éthiques tels que la protection de l’environnement, la production et la consommation responsable.

Le développement durable et la régénération du territoire sont au centre des priorités d’Okwari Le Fjord. Parmi les nombreuses actions mises en place chaque année, notons notamment la compensation des émissions de GES générés par l’utilisation de nos véhicules et nos ordinateurs de travail.

Contact Nature participe fièrement au collectif international 1% FOR THE PLANET et remet 1 % de son chiffre d’affaires au Fonds Plein Air 1% pour la planète.

Contact Nature a obtenu une attestation de distinction écoresponsable avec une cote de 86% avec le programme Les pages vertes.

L’observation de la faune sauvage est une activité recherchée qui permet à l’être humain d’observer son comportement et les interactions entre eux. Toutefois, puisqu’il s’avère parfois fastidieux d’apercevoir certaines espèces dans leur milieu naturel, des activités de mise en valeur se sont développées. Ainsi, pour faciliter l’observation et augmenter le taux de succès, les animaux sont attirés vers notre site d’observation par un apport régulier de nourriture d’origine anthropique selon les recommandations du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF). Effectivement, notre site a été l’objet du mémoire de maîtrise en ressources renouvelables d’une étudiante de l’UQAC qui a travaillé, entre autres, en collaboration avec le MRNF en 2012 afin d’observer le comportement naturel des ours et préciser les recommandations du ministère pour ce type de site. L’objectif était d’évaluer l’hypothèse selon laquelle la fréquentation d’un site de nourrissage par les ours mâles influencerait leur utilisation de l’espace et leur sélection de l’habitat puisque leurs besoins alimentaires seraient susceptibles d’être plus facilement comblés par cet apport régulier de nourriture hautement énergétique (Massé, S. 2012).

Consulter le mémoire de Sophie Massé